Un magazine de La Petite Fabrique du Web - Éditions
Espace de recherche

Eglises remarquables du Limousin

Catégories : Eglises, chapelles
Imprimer Twitter Facebook Google Plus
L’Abbatiale Saint-Martial, à Vigeois
L’Abbatiale Saint-Martial, à Vigeois
L’église Saint-Barthélémy, à Saint-Oradoux-de-Chirouze
L’église de Saint-Oradoux-de-Chirouze
Carnet d\
L’église Saint-Jean-Baptiste, à Alassac
L’église Saint-Jean-Baptiste, à Alassac

Les églises en Limousin sont nombreuses et variées. Elles sont construites en matériaux locaux, leurs couleurs varient donc en fonction du sous-sol. La plupart d’entre elles sont d’origine médiévale. Elles sont alors construites selon deux styles. Le style roman s’étend du XIème siècle à la moitié du XIIème siècle. Les édifices romans sont souvent sobres, avec des voûtes en berceau, des arcs en plein cintre et des colonnes cylindriques. Cependant, ces églises ont connu, très fréquemment, des modifications au cours des siècles. Des éléments gothiques ont été rajoutés à l’édifice roman original. Le gothique apparaît au XIIème siècle en France. Il se caractérise par l’introduction de la voûte d’ogive, qui va notamment permettre des constructions plus hautes, percées de nombreuses baies.

Roman / Gothique

Le style Limousin

Outre ces deux styles, un troisième propre à la région se retrouve dans de nombreux édifices. Ainsi le Limousin a donné naissance à un type de clocher. Le clocher limousin est un clocher-tour de plusieurs étages. La base est carrée. Elle va progressivement devenir octogonale au moyen de gâbles qui sont des pignons aigus. On l’appelle également clocher à gâbles. Bien qu’il porte le nom de la région, ce clocher est rare en Limousin. En effet, on le trouve seulement à quatre endroits : Saint-Junien et Saint-Léonard-de-Noblat pour la Haute-Vienne, Collonges-la-Rouge et Uzerche pour la Corrèze. Il n’est pas représenté en Creuse. Beaucoup plus courant, le portail limousin ou encore la baie limousine sont quant à eux largement présents sur le territoire régional. Leur style est caractérisé par une moulure particulière.

Le style charentais

On retrouve dans les églises de la limite ouest de la région l’influence du style charentais, et notamment de l’art roman saintongeais. La Saintonge est une région géographique qui regroupe les départements de la Charente et la Charente-Maritime. C’est également une région historique, l’ancienne province de Saintonge avait pour capitale la ville de Saintes. L’art roman a rayonné dans cette province. Il se caractérise ici par la voûte en berceau et l’arc en plein cintre. La sculpture est très présente. Les églises romanes du saintongeais possèdent de nombreux chapiteaux historiés de grandes qualités. Dans ce style, la façade va du mur simple à la façade-écran, selon les moyens dont on disposait. L’espace est réparti en plusieurs registres superposés, et structurés par des arcatures. Certaines façades sont richement sculptées. Le portail n’a pas de tympan, mais il est encadré par des voussures, généralement au nombre de trois. La façade de l’église des Salles-Lavauguyon est un exemple du style charentais en Limousin.

Les clochers du limousin

Deux types de clocher sont particulièrement représentés en Limousin. Ils sont tous deux de style roman. Il s’agit du clocher-tour et du clocher-mur. Le clocher-tour est généralement carré. Il est situé au-dessus du chœur ou à la croisé du transept. Il est ajouré de baies rectangulaires ou d’arcades. Le clocher-mur constitue quant à lui le mur oriental de l’église. Il abrite généralement le portail de l’église dans sa partie basse. La partie haute, appelée le pignon, est ajourée de baies où sont installées les cloches. Elle peut être triangulaire ou rectangulaire. Dans ce dernier cas, on parle alors de « peigne ». Les clochers, comme toutes les parties constituantes des églises, ont subi au fil des âges des modifications dues aux changements de style, aux destructions mais également à la restauration des bâtiments vieillissants. Ainsi, le clocher-mur domine en Limousin jusqu’au XVIIème siècle. A partir de cette époque, ils sont progressivement remplacés par des clochers carrés ou octogonaux en charpentes surmontés de leurs flèches couvertes de bardeaux ou d’ardoises.

Les circuits des églises remarquables du limousin

Beaucoup de grandes églises du Limousin sont des fondations monastiques, mais outre ces édifices importants et parfois très élaborés, les petites églises rurales peuvent être surprenantes. En effet, bien souvent, leur aspect simple et austère à l’extérieur ne laisse en rien présager les trésors qu’elles abritent à l’intérieur. Ainsi, certaines possèdent un mobilier riche et varié comme des retables, des pièces d’orfèvrerie, le statuaire. Pour d’autre, ce sera leurs peintures murales d’époque ou contemporaine. Grâce aux cinq circuits suivants, vous pouvez découvrir en voiture, sur plusieurs jours, les particularités des églises de la région en fonction de leur situation géographique, de leur architecture et de leur histoire.

© Un article de Valeen Barraud - Détours en Limousin
Crédits photos : P. Malpertu, Wikimedia Commons et OT de Brive
Publié le : 20 mai 2011

 

Retrouvez-nous sur... Le Limousin Et aussi...
Détours en Limousin ® | ISSN 2110-5340 | Un magazine de La Petite Fabrique du Web - Éditions
Accueil | Contact | Annonceurs, passez une publicité sur le site | Votre fiche dans le carnet d'adresses | Mentions Légales
© Détours en Limousin 2006 - 2019 | Tous Droits Réservés - Reproduction interdite | Un site conçu par La Petite Fabrique du Web
L'invitation au voyage
Découvrez le cœur de la France
Mille et une visites, un patrimoine riche
Merveilleuse campagne limousine

Détours en Limousin est le site dédié aux promenades et aux lieux de curiosité du Limousin : rivières, forêts, monuments, villes, sites de mémoire...
Les passionnés de nature, de balades, de découvertes, trouveront des idées pour découvrir la région.
X

Recevoir des idées de sorties en Limousin avec la newsletter !