Un magazine de La Petite Fabrique du Web - Éditions
Espace de recherche

Eglises remarquables de la Haute-Vienne

Catégories : Eglises, chapelles | Haute-Vienne (87)
Imprimer Twitter Facebook Google Plus
L’église Saint-Sauveur, à Rochechouart
L’église Saint-Sauveur, à Rochechouart
La collégiale Saint-Pierre, au Dorat
La collégiale Saint-Pierre, au Dorat

Circuit des églises remarquables de la Haute-Vienne. (172km)

Outre la célèbre abbaye de Saint-Martial à Limoges, aujourd’hui disparue, le territoire haut-viennois détient de nombreux édifices religieux. Le style roman domine, mais de nombreuses églises d’origine romane ont connu des ajouts et des reconstructions à différentes époques. Ainsi des styles, comme le gothique, peuvent se retrouver en harmonie avec le roman dans différents édifices. Parmi les modifications architecturales que connaissent les églises, il y a les fortifications. Beaucoup d’églises en Haute-Vienne et en Limousin ont été fortifiées pour se prémunir contre la menace anglaise, ou bien au cours des Guerres de Religion.

La collégiale Saint-Germain, à Saint-Germain-les-Belles (87), est l’édifice religieux fortifié le plus ancien du département. Son système défensif est souvent comparé à celui du Palais des Papes à Avignon.

L’église Saint-Eutrope, aux Salles-Lavauguyon, est considérée comme un des chefs-d’œuvre de l’art roman en Limousin. Elle date des XIe et XIIe siècles. Sa façade est de style charentais.

L’église Saint-Sauveur, à Rochechouart, date du XIe siècle. De style roman, elle a subi différentes modifications au fil du temps. Notamment au XVIIIe siècle, une flèche de forme hélicoïdale vient terminer une tour octogonale du XVe siècle qui surplombe le porche d’entrée. Ce type de flèche inspire de nombreuses légendes.

La collégiale de Saint-Junien possède un chœur aussi vaste que sa nef. Son clocher à gâbles du XIIIe siècle ne fut jamais achevé. Elle comporte également une lanterne des morts du XIIe au niveau du transept nord.

L’église Saint-Martin, à Blond, date du XIIe siècle. Son clocher est souvent comparé à un donjon car il comporte de nombreux éléments défensifs (bretèche, chemin de ronde). L’église a, en effet, été fortifiée au XVIe siècle.

L’église fortifiée de Rancon possède un clocher à bulbe recouvert de bardeaux de châtaignier. Lorsque le château disparaît au XVe siècle, elle devient un élément défensif essentiel pour la ville.

La collégiale Saint-Pierre, au Dorat, est un des édifices romans les plus imposants de la Haute-Vienne avec ses 77 mètres de long. Sa flèche culmine à 60 mètres.

Autres circuits des églises remarquables du Limousin :

© Un article de Valeen Barraud - Détours en Limousin
Crédits photos : CPM du Dorat et Wikimedia Commons
Publié le : 20 mai 2011

Retrouvez-nous sur... Le Limousin Et aussi...
Détours en Limousin ® | ISSN 2110-5340 | Un magazine de La Petite Fabrique du Web - Éditions
Accueil | Contact | Annonceurs, passez une publicité sur le site | Votre fiche dans le carnet d'adresses | Mentions Légales
© Détours en Limousin 2006 - 2019 | Tous Droits Réservés - Reproduction interdite | Un site conçu par La Petite Fabrique du Web
L'invitation au voyage
Découvrez le cœur de la France
Mille et une visites, un patrimoine riche
Merveilleuse campagne limousine

Détours en Limousin est le site dédié aux promenades et aux lieux de curiosité du Limousin : rivières, forêts, monuments, villes, sites de mémoire...
Les passionnés de nature, de balades, de découvertes, trouveront des idées pour découvrir la région.
X

Recevoir des idées de sorties en Limousin avec la newsletter !