Un magazine de La Petite Fabrique du Web - Éditions
Espace de recherche

Moutons du Limousin, aux confins des terroirs

Catégories : Culture, musées
Imprimer Twitter Facebook Google Plus
Agneaux
Agneaux
Agneaux à l'étable
Agneaux à l'étable

Avec ses prairies qui représentent au moins les trois quarts de la surface agricole régionale, le Limousin accueille nombre de troupeaux de moutons. Même si la population ovine est passée de un million de têtes en 1990 à un demi-million vingt ans plus tard, les moutons, brebis et agneaux tiennent une place de choix dans le paysage agricole limousin. L’élevage ovin est très important en Haute-Vienne, au nord de Limoges et autour de Bellac par exemple.

L’Agneau Baronet

La tradition de l’élevage de moutons en plein air est très ancienne en Limousin, où l’agneau a acquis une notoriété telle, que dès le milieu des années 1980, une filière s’est organisée. Après la création de la marque « Le Baronet Agneau du Limousin », l’IGP « Agneau du Limousin » voit le jour en l’an 2000. L’identification géographique protégée (IGP) est un signe officiel européen d'origine et de qualité, qui assure au consommateur que les agneaux sont nés, élevés puis abattus en limousin et dans certains cantons limitrophes.

L’Agneau du Plateau de Millevaches

Une autre démarche a été conduite sur le Plateau de Millevaches, pour mettre en avant la race ovine limousine « pure ». Cette race est issue de croisements effectués au XIXième siècle entre diverses races du Macif Central. Aujourd’hui, la marque « Agneau du Plateau de Millevaches » valorise les agneaux limousins de la race élevés et abattus sur le territoire du Parc Naturel Régional de Millevaches, au sein duquel s’étendent tourbières et landes.

Une référence gastronomique

La cuisine de la viande d’agneau permet d’élaborer des plats grâce aux morceaux les plus savoureux : le collier, les côtes et côtelettes, l’épaule, le carré, la selle et bien sûr le fameux gigot. Moins connu, le fromage de brebis corrézien séduit les passionnés. En effet la « Tome de Brach », originaire de Saint-Priest-de-Gimel près de Brive, ou encore le fromage de « Brebis de Saint-Hilaire-Foissac », méritent que l’on se rende chez un bon fromager corrézien pour en savoir un peu plus et pour les déguster. On apprendra à cette occasion l’existence de la « Feuille du Limousin », du « Chabricon », du « Gour noir », de la « Truffe de Ventadour » ; mais attention, s’il s’agit bien de spécialités de la région, ce sont des fromages… de chèvre.

© Un article de Stéphane Dubin - Détours en Limousin
Publié le : 26 septembre 2011

Retrouvez-nous sur... Le Limousin Et aussi...
Détours en Limousin ® | ISSN 2110-5340 | Un magazine de La Petite Fabrique du Web - Éditions
Accueil | Contact | Annonceurs, passez une publicité sur le site | Votre fiche dans le carnet d'adresses | Mentions Légales
© Détours en Limousin 2006 - 2019 | Tous Droits Réservés - Reproduction interdite | Un site conçu par La Petite Fabrique du Web
L'invitation au voyage
Découvrez le cœur de la France
Mille et une visites, un patrimoine riche
Merveilleuse campagne limousine

Détours en Limousin est le site dédié aux promenades et aux lieux de curiosité du Limousin : rivières, forêts, monuments, villes, sites de mémoire...
Les passionnés de nature, de balades, de découvertes, trouveront des idées pour découvrir la région.
X

Recevoir des idées de sorties en Limousin avec la newsletter !