Un magazine de La Petite Fabrique du Web - Éditions
Espace de recherche

Richemont, le château

Catégories : Autour du Limousin | Châteaux
Localiser Imprimer Twitter Facebook Google Plus
Château de Richemont
Château de Richemont
Autre vue du château de Richemont
Autre vue du château de Richemont
Carnet d\

Le château de Richemont, construit au XVIème siècle, est dressé sur les hauteurs de la commune de Saint-Crépin-de-Richemont, dans le Périgord vert. Situé à 30 km de Périgueux et à 7 km de Brantôme, en direction d'Angoulême, il offre aux visiteurs un voyage à travers différents styles architecturaux.

Lieu de vie d’un auteur célèbre

En 1564, Pierre de Bourdeille demande la construction d’un château sur la paroisse de Saint-Crépin-de-Richemont. Cet homme est plus connu dans l’histoire et dans la littérature sous le nom de Brantôme. Il est alors chroniqueur et abbé commendataire de Brantôme durant le XVIème siècle. Après une mauvaise chute de cheval, il arrête sa carrière militaire en tant que mémorialiste de guerres royales. Ce personnage est aussi le célèbre auteur des Dames galantes. C’est dans son château de Richemont que Pierre de Brantôme compose ses œuvres. L'homme y vécu jusqu'à sa mort en juillet 1614 alors que la construction de l'édifice est achevée seulement depuis 4 ans. Au premier étage se trouve la chambre de l’écrivain, ornée de boiseries.

Un mélange d’architectures

L'architecture du château montre aux visiteurs que ce monument a été construit dans une période charnière entre le moyen âge et la renaissance, entre système de défense et besoin de démonstration de richesse. L'influence de la renaissance italienne est aussi visible au château, comme en témoignent les fenêtres à meneaux ou le perron à double révolution qui mène à la grande pièce de l’édifice.

Le château comprend deux ailes en équerre se rejoignant sur une tour à base carrée. La première aile, la plus ancienne, achevée en 1581, servait d'habitation. Ce bâtiment possède des plafonds bas et des pièces moins lumineuses. Les ouvertures vers l’extérieur sont très étroites, tandis que celles donnant sur la cour du château sont plus larges, certaines avec des meneaux.

La deuxième aile, la plus récente, est achevée vers 1610. Cette partie du château sert plutôt pour la réception. Comparé à l'aile précédente, les plafonds sont plus hauts, les pièces plus spacieuses et lumineuses et toutes les baies d’ouvertures sont pourvues de meneaux.

La tour centrale donne une allure médiévale à l'ensemble du bâtiment. Elle dispose d’une base carrée avec des meurtrières, un chemin de ronde et des murs élargis à la base. Cette disposition de style médiéval ne sert que de décoration. Le système de base carrée n'a jamais été utilisé dans les châteaux forts médiévaux, favorisant à l'époque la construction de tours rondes. De plus, le chemin de ronde ne permet pas à deux hommes de se croiser. La base des murs élargie normalement pour renvoyer des projectiles ennemis est ici utilisée pour mieux asseoir le bâtiment construit sans aucune fondation.

Au fil des siècles, il a été ajouté à l’extérieur du château une terrasse au XVIIème siècle et les fenêtres du salon ont été agrandies au XIXème siècle. À l'intérieur, au XIXème siècle, l’évolution des habitudes quotidiennes a contraint les propriétaires à poser des cloisons dans l’aile d’habitation pour plus d’intimité. L’ensemble conserve l'identité que lui a donnée Brantôme au XVIème siècle.

A proximité

Les visiteurs peuvent profiter à une vingtaine de kilomètres du village de Villars, avec l’abbaye de Boschaud du XIIIème siècle mais aussi les grottes de Villars ainsi que le château de Puyguilhem. Un peu plus loin, il est possible d’observer le village touristique de Brantôme appellé aussi « la Venise du Périgord » avec son ancienne abbaye en partie troglodyte.

Visite du château

Aujourd’hui ce château est une propriété privée, inscrite depuis 1927 aux monuments historiques. Il est ouvert à la visite, entre la mi-juillet et la fin août.

Rendez-vous sur le site de l’office du tourisme de Périgord-Dronne-Belle.

© Un article de Paul Dupuy - Détours en Limousin
Crédits photos : Wikimedia Commons
Publié le : 05 juillet 2013

Richemont, le château, à proximité

Hôtels, restaurants, campings, fermes auberges, gîtes, meublés et chambres d'hôtes :

Autres idées

Retrouvez-nous sur... Le Limousin Et aussi...
Détours en Limousin ® | ISSN 2110-5340 | Un magazine de La Petite Fabrique du Web - Éditions
Accueil | Contact | Annonceurs, passez une publicité sur le site | Votre fiche dans le carnet d'adresses | Mentions Légales
© Détours en Limousin 2006 - 2019 | Tous Droits Réservés - Reproduction interdite | Un site conçu par La Petite Fabrique du Web
L'invitation au voyage
Découvrez le cœur de la France
Mille et une visites, un patrimoine riche
Merveilleuse campagne limousine

Détours en Limousin est le site dédié aux promenades et aux lieux de curiosité du Limousin : rivières, forêts, monuments, villes, sites de mémoire...
Les passionnés de nature, de balades, de découvertes, trouveront des idées pour découvrir la région.
X

Recevoir des idées de sorties en Limousin avec la newsletter !