Un magazine de La Petite Fabrique du Web - Éditions
Espace de recherche

Martel, la ville aux sept tours

Catégories : Autour du Limousin | Villes, villages
Localiser Imprimer Twitter Facebook Google Plus
Vue de Martel
Vue de Martel
La halle au centre de Martel
La halle au centre de Martel
Carnet d\
Vue de Martel
Vue de Martel

Située dans la région du Quercy et tout proche du Périgord à 20km de Rocamadour et 45km de Sarlat-la-Canéda, la commune de Martel possède une histoire et un patrimoine riches. Martel est situé dans la région du causse qui s'arrête à la vallée de la Dordogne par des falaises majestueuses et un paysage magnifique. Le nom de la ville provient d’une légende autour de la venue de Charles Martel, grand-père de Charlemagne.

Une histoire remontant au XIème siècle

La ville est dressée sur les bords d’une voie antique allant de Paris au sud-ouest. La commune est proche de de la ville de Rocamadour, où un pèlerinage important se tenait et Uxellodunum, l’un des derniers oppidums gaulois. La commune en elle-même a été fondée au XIème siècle par les vicomtes de Turenne. Ce village est une ville neuve, basé autour d’un marché pour avoir le bénéfice des routes et la fertilité des terres. L’une des particularités de Martel est de ne pas avoir pratiqué l’agencement urbain. Au sein de la ville, on retrouve deux enceintes fortifiées, l’une du XIIème siècle et l’autre du XIVème siècle. Pendant la guerre de Cent Ans, la cité ne sera jamais prise par les anglais mais le traité de Brétigny en 1360 leur offre Martel. Elle redevient française grâce à Bertrand Du Guesclin en 1374. Plus tard, Martel reste aux mains des catholiques durant les guerres de religion.

Martel est une bourgade prospère dans une région assez pauvre, autour de ses marchands et surtout grâce au commerce de la truffe du XIXème jusqu'au début du XXème siècle, ce qui explique le nombre de maisons de style bourgeois du XIXème siècle en lisière du centre médiéval. L'économie du XXème siècle est limitée du fait de l'exode rural et du déplacement de la truffe vers le sud du Lot.

Appelée aujourd’hui la ville aux 7 tours, Martel compte au XVème siècle plus d'une trentaine de tours, tourelles ou échauguettes.

Monuments principaux de la ville

La ville comporte de nombreux édifices d’importance tels que le palais de la Raymondie. Édifié à partir de 1280 à l'initiative de Bernard Raymondie, receveur des impôts royaux, l'immeuble est achevé vers 1330. Ce palais urbain se compose de quatre ailes disposées autour d'une vaste cour, avec un porche d’accès surmonté d'une tour transformée en beffroi. Il présente trois niveaux d'élévation, des petites échauguettes aux angles des façades sud et est. À la révolution française, il devient hôtel de ville mais il est dégradé par le développement des logements aux étages et des commerces aux rez-de-chaussée dans les années 70. Plus tard, l'ensemble retourne dans le domaine public. Aujourd’hui, au 1er étage, on trouve le musée d'Uxellodunum qui renferme des collections d'objets protohistoriques et gallo-romains provenant des fouilles du Puy-d'Issolud.

Le visiteur peut aussi découvrir l’église Saint-Maur de Martel. Elle est dédiée à un disciple de Saint-Benoît. Cette église fortifiée dispose d’un tympan roman du XIIème siècle, d’une nef du XIVème siècle et d’un clocher du XVIème siècle, rehaussé au XIXe siècle. L'église avec ses dimensions et son caractère imposants est un bel exemple du "Gothique du Midi". Le chevet de l'église est éclairé par une verrière du début du XVIème siècle représentant la Semaine Sainte.

Il est possible de découvrir la halle construite à la fin du XVIIIème siècle. Ce monument remarquable avec sa charpente en châtaignier et ses "conques" (mesures à grain) est édifié sur l'emplacement de l'arsenal et du premier hôtel de ville. Il est inscrit depuis octobre 2004 aux monuments historiques.

L’hôtel Fabri, construit au XIIème siècle est inscrit depuis novembre 1990 aux monuments historiques. En 1183 le bourgeois Étienne Fabri accueille Henri le Jeune, héritier d’Henri II Plantagenêt et frère de Richard Cœur de Lion. Henri le Jeune meurt dans ce monument après le pillage de Rocamadour par sa troupe de mercenaires.

Autres monuments d’importance et activités proposées à Martel

D’autres éléments sont à voir dans le bourg de Martel comme l’hôtel et la tour de Mirandol du XVème siècle. Il s’agit de la dernière tour construite à Martel en 1469. C’est une tour carrée avec une échauguette, dotée d'une belle clé de voûte et d'une salle de guet. A voir également, la maison Grise des XIIème, XVIème et XIXème siècles qui a été habitée par une famille de juristes, les Judicis. On peut aussi observer l’hôtel Condamine du XIIIème siècle qui est l’ancien hôtel et atelier de frappe des monnaies de la vicomté. Le Grenier d'Abondance est un petit immeuble renaissance du XVIème siècle qui vaut le détour. La ville regorge de nombreux hôtels particuliers et maisons de caractère. Chacun de ses immeubles possède des portes de style. Il y a aussi l’ancien couvent des Mirepoises avec son cloître et son plafond à caissons, à découvrir au détour des vielles rues.

La ville de Martel dispose d’un centre appelé Reptiland. Ce site propose de découvrir différentes espèces de reptiles comme des serpents, des lézards et autres crocodiles du monde. Dans le centre historique, le marché d'été placé sous la halle les mercredis et samedis matin est l'un des plus beaux de la région. Enfin autour de Martel on trouve de nombreuses plages de rivière et de multiples endroits pour pratiquer le canoë-kayak.

Circuits de randonnée

  • A la découverte des châteaux du causse de Martel : d’une distance de 8,5km, c’est une petite boucle partant du bourg de Mayrac à coté de Martel, abordable par toute la famille, sur les hauteurs de la vallée de la Dordogne.
  • Au cœur du causse du Martel : Bordé au sud par la Dordogne, ce circuit d’une longueur de 14km au départ de la commune de Baladou fait découvrir des paysages caractéristiques ainsi que des magnifiques villages.

En savoir plus

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de la commune de Martel  ou sur le site de la communauté de communes du Pays de Martel.

© Un article de Paul Dupuy - Détours en Limousin
Crédits photos : Pascal Garin et CC du Pays de Martel
Publié le : 06 juin 2013

 

Martel, la ville aux sept tours, à proximité

Hôtels, restaurants, campings, fermes auberges, gîtes, meublés et chambres d'hôtes :
La Maison des Chanoines

Autres idées

Retrouvez-nous sur... Le Limousin Et aussi...
Détours en Limousin ® | ISSN 2110-5340 | Un magazine de La Petite Fabrique du Web - Éditions
Accueil | Contact | Annonceurs, passez une publicité sur le site | Votre fiche dans le carnet d'adresses | Mentions Légales
© Détours en Limousin 2006 - 2019 | Tous Droits Réservés - Reproduction interdite | Un site conçu par La Petite Fabrique du Web
L'invitation au voyage
Découvrez le cœur de la France
Mille et une visites, un patrimoine riche
Merveilleuse campagne limousine

Détours en Limousin est le site dédié aux promenades et aux lieux de curiosité du Limousin : rivières, forêts, monuments, villes, sites de mémoire...
Les passionnés de nature, de balades, de découvertes, trouveront des idées pour découvrir la région.
X

Recevoir des idées de sorties en Limousin avec la newsletter !