Un magazine de La Petite Fabrique du Web - Éditions
Espace de recherche

Château de Losse et ses jardins

Catégories : Autour du Limousin | Châteaux | Parcs Jardins
Localiser Imprimer Twitter Facebook Google Plus
Château de Losse, vue de la Vézère
Château de Losse, vue de la Vézère
Remparts et douves fleuris
Remparts et douves fleuris
Carnet d\
Pièce aménagée avec ses tapisseries
Pièce aménagée avec ses tapisseries

Ce monument historique domine la Vézère sur la commune de Thonac à environ 50km de Périgueux et à 20km de Sarlat-la-Canéda. Cette ancienne forteresse médiévale remaniée au XVIème siècle est entourée de murailles et de douves profondes. Il est possible de voir aux abords du château un jardin classé.

Histoire du château

Les premières traces du château datent du XIème siècle avec l’arrivée de la famille flamande des Losse. Ils construisent au bord de la Vézère une place forte. Plus tard, au XVIème siècle, la famille Losse va obtenir une importante renommée grâce aux services rendus aux rois de France. En 1576, Jean de Losse demande l’ajout d’une terrasse renaissance et d’un logis à la forteresse médiévale. Cet homme a été proche des derniers Valois et des premiers Bourbons. Il a été également lieutenant général gouverneur du Limousin et de Guyenne. C’est proche de la cour qu’il va connaître les nouveaux critères en matière d’architecture et de décorations. Grâce à ses connaissances, il va restaurer son ancienne forteresse féodale en mélangeant l’influence italienne et ses racines provinciales.

Quand les premiers troubles des guerres de religions commencent à toucher le Périgord, le château de Losse modifie son système défensif en ajoutant différentes bouches à feu comme des canonnières ou des couleuvrines.

Des jardins remarquables

Les visiteurs peuvent profiter des jardins classés en 1932, qui sont semblables à ceux du XVIIème siècle autour du château. Les jardins ainsi que le château surplombent la Vézère. Ce site pittoresque se partage en chambres cloisonnées de murs en charmille. Ces dernières sont entourées de couloirs, ce qui donne l’impression d’un labyrinthe de verdure. Dans ce jardin, les tracés faits de buis dictent le sens de la visite et les différents espaces fleuris. Ces différents couloirs mènent à des aménagements comme le balcon du XVIème siècle qui surplombe la Vézère, le petit escalier qui donne accès au jardin du bas ou encore la tonnelle du XVIIème siècle. Cette dernière est un chemin ombragé dont les murs sont tapissés de rosiers qui mène aux chemins de ronde du château.

Ces aménagements offrent une promenade au travers de grands parterres de romarins et de lavandes. Un petit canal partant de la fontaine de Venus et Apollon s’étire parmi les formes taillées dans les arbustes. Il est possible de voir également un « knot garden » (ensemble de buis taillés en formes géométriques entremêlées) sur les gradins du jardin. Enfin les douves sèches du château ont été aménagées et plantées, elles permettent de prolonger la balade.

Visite d'un château du XVIème siècle

Le château a la particularité de ne pas avoir changé depuis le XVIIème siècle. Il est classé aux monuments historiques depuis 1928. Le visiteur entre dans l’ancienne forteresse par un pont qui enjambe les douves profondes. Ces douves enserrent le château sur trois côtés, le denier côté étant en surplomb de la Vézère. Après le pont, on pénètre dans le châtelet qui sert d’entrée à la cour d’honneur. Face au grand logis, la demeure de style renaissance dévoile son architecture avec de multiples décorations taillées dans le calcaire blond. Ensuite, il est possible d’aller à la grande terrasse qui s’appuie sur la falaise pour observer le charme de la vallée de la Vézère.

A l’intérieur, un magnifique escalier d’apparat mène à différentes salles qui sont pour la plupart ornées de décorations sculptées dans la pierre. Le mobilier du château est d’époque avec des meubles des XVIème et XVIIème siècles. Les appartements sont complétés par des tableaux et des tapisseries qui donnent au lieu une allure de château figé dans le temps.

Enfin sur les remparts, il est possible de visiter la tour de l’éperon datant du XIVème siècle avec sa chambre de repos.

A proximité

Pour continuer une journée de balade dans le Périgord noir, le visiteur peut aller voir la maison forte de Reignac qui se situe à environ 8km du château de Losse. A côté de Reignac, il faut penser à la visite du site troglodytique de la Roque Saint-Christophe et à 10km de Losse à la célèbre grotte de Lascaux et à ses peintures préhistoriques sont ouvertes à la visite.

En savoir plus

Le château et les jardins sont ouverts à la visite.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site du château de Losse.

© Un article de Paul Dupuy - Détours en Limousin
Crédits photos : Château de Losse
Publié le : 11 juin 2013

Château de Losse et ses jardins, à proximité

Hôtels, restaurants, campings, fermes auberges, gîtes, meublés et chambres d'hôtes :

Autres idées

Retrouvez-nous sur... Le Limousin Et aussi...
Détours en Limousin ® | ISSN 2110-5340 | Un magazine de La Petite Fabrique du Web - Éditions
Accueil | Contact | Annonceurs, passez une publicité sur le site | Votre fiche dans le carnet d'adresses | Mentions Légales
© Détours en Limousin 2006 - 2019 | Tous Droits Réservés - Reproduction interdite | Un site conçu par La Petite Fabrique du Web
L'invitation au voyage
Découvrez le cœur de la France
Mille et une visites, un patrimoine riche
Merveilleuse campagne limousine

Détours en Limousin est le site dédié aux promenades et aux lieux de curiosité du Limousin : rivières, forêts, monuments, villes, sites de mémoire...
Les passionnés de nature, de balades, de découvertes, trouveront des idées pour découvrir la région.
X

Recevoir des idées de sorties en Limousin avec la newsletter !