Un magazine de La Petite Fabrique du Web - Éditions
Espace de recherche

Chartreuse du Glandier, théâtre de l'affaire Lafarge en Corrèze

Catégories : Corrèze (19) | Culture, musées
Localiser Imprimer Twitter Facebook Google Plus
Bâtiment de la chartreuse du Glandier
Bâtiment de la chartreuse du Glandier
Marie Lafarge rédigeant ses mémoires
Marie Lafarge rédigeant ses mémoires

Située à Beyssac en Corrèze, la chartreuse du Glandier est un magnifique ancien monastère du XIIIème siècle, rendu célèbre par la mystérieuse mort de monsieur Lafarge dans les années 1840.

Un lieu unique

Au milieu d'une forêt de chênes, où s'écoule la Loyre, la chartreuse du Glandier est un ancien monastère bâti par Archambaud VI, vicomte de Comborn, en 1219, en expiation d'un crime qu’il commet en tuant des religieux qui s’opposent à la nomination d’un de ses neveux comme abbé de Tulle.

En 1545, ce lieu est pillé par les protestants, faisant fuir la communauté qui occupe le monastère à Pompadour. Ce n'est que 100 ans plus tard que la réédification des bâtiments s'entreprend. La chartreuse est de nouveau abandonnée à la révolution et subit de nombreux dommages. Il faut attendre 1869 pour que des moines reviennent vivre en ces lieux et ce jusqu'en 1903, date de leur exil. Pendant leur occupation, ils rebattissent le monastère.

Aujourd'hui occupé par un centre médico-social, cet ensemble monumental constitue un lieu unique et typique, un réel émerveillement pour les yeux. Son environnement est également d'exception, avec un paysage vallonné et verdoyant, rythmé au son de la Loyre.

Cette chartreuse est également connue pour avoir été le théâtre de l'affaire Lafarge. En 1817, la famille Lafarge acquiert la propriété et installe une forge aux abords de la rivière. 20 ans plus tard, une enquête s'ouvre sur la mort énigmatique de Charles Lafarge...

L'affaire Lafarge

Marie Fortunée Capelle est une jeune femme de bonne famille lorsqu'elle épouse Charles Lafarge, maître de forges au Glandier et qui en veut à son argent. Charles Lafarge lui fait croire qu'il est propriétaire du château de Pompadour alors qu'en réalité c'est à Beyssac que se trouve sa demeure. Acquise en 1817 par la famille Lafarge, la propriété n'est pas en bon état et est infestée par les rats. Essayant tant bien que mal d'entretenir la maison, Marie souhaite tout d'abord se débarrasser de ces rongeurs et pour cela elle fait acheter de l'arsenic. A cette époque, Charles est à Paris. En décembre 1839, Marie lui fait parvenir un gâteau confectionné avec du lait et du beurre. Quelques semaines plus tard, Charles tombe gravement malade. En janvier 1840, il rentre à Beyssac et décède quelques jours après. C'est alors que la mère Lafarge fait courir des rumeurs sur sa belle-fille. En effet, Marie ne se plaît guère à Beyssac et elle a plusieurs fois émis le souhait de partir à son mari qui refusait toujours catégoriquement. Pour la mère de Charles, il n'y a aucun doute : c'est elle qui a empoisonné son fils. La police perquisitionne et trouve des traces d'arsenic partout dans la maison. Marie est alors inculpée et un procès s'ouvre. Malgré une très bonne défense de la part de ses avocats, elle perd son procès et elle est condamnée aux travaux forcés à perpétuité. Elle meurt en 1852 de tuberculose.

Mais était-elle vraiment coupable ? La question reste toujours en suspens aujourd'hui. Bien qu'une infime trace d'arsenic fut trouvée lors de l'autopsie de l'époque sur Charles Lafarge, cette trop petite quantité ne permet pas d'affirmer l'empoisonnement. La piste de l'intoxication alimentaire, par les aliments non pasteurisés du gâteau, est beaucoup plus probable mais n'a jamais été soulevée à l'époque.

Visiter la chartreuse

Il est possible de visiter les lieux toute l’année pour des groupes scolaires ou grand groupe, uniquement sur réservation. Déambulant dans les couloirs du cloître, les visiteurs doivent tendre l'oreille pour suivre le parcours commenté jusqu'à l'ancienne chapelle et une cellule de moine authentique.

Informations pratiques

Pour plus d'informations, les tarifs et les horaires sur pompadour-tourisme.fr et sur le site de la Chartreuse du Glandier

© Un article de Mathilde Giovanni - Détours en Limousin
Publié le : 27 mai 2016

 

Chartreuse du Glandier, théâtre de l'affaire Lafarge en Corrèze, à proximité

Hôtels, restaurants, campings, fermes auberges, gîtes, meublés et chambres d'hôtes :
Domayne les Rues

Autres idées

Retrouvez-nous sur... Le Limousin Et aussi...
Détours en Limousin ® | ISSN 2110-5340 | Un magazine de La Petite Fabrique du Web - Éditions
Accueil | Contact | Annonceurs, passez une publicité sur le site | Votre fiche dans le carnet d'adresses | Mentions Légales
© Détours en Limousin 2006 - 2018 | Tous Droits Réservés - Reproduction interdite | Un site conçu par La Petite Fabrique du Web
L'invitation au voyage
Découvrez le cœur de la France
Mille et une visites, un patrimoine riche
Merveilleuse campagne limousine

Détours en Limousin est le site dédié aux promenades et aux lieux de curiosité du Limousin : rivières, forêts, monuments, villes, sites de mémoire...
Les passionnés de nature, de balades, de découvertes, trouveront des idées pour découvrir la région.
X

Recevoir des idées de sorties en Limousin avec la newsletter !