Un magazine de La Petite Fabrique du Web - Éditions
Espace de recherche

Ahun

>> Agenda des sorties - Catégories : Creuse (23) | Villes, villages
Localiser Imprimer Twitter Facebook Google Plus
Chevet de l'église Saint-Silvain à Ahun
Chevet de l'église Saint-Silvain à Ahun
Jardin Jacques Lagrange
Jardin Jacques Lagrange
Carnet d\
Carnet d\

Ahun se situe à environ 20km de Guéret et d’Aubusson. Aux confins de la Creuse, qui coule en surplomb du bourg, ce village d’importance pour le département s’entoure de nombreuses forêts. Ancienne ville dont l’origine vient de l’époque gallo-romaine, Ahun (ou Acitodunum pour les romains) est située sur la voie romaine reliant Saintes à Lyon (Via Agrippa). Fort d’être une commune-carrefour à toutes les époques, Ahun détient un patrimoine et une histoire riche.

Histoire

Ahun apparait dès l’époque romaine. Tout d’abord carrefour commercial sur la Via Agrippa, Ahun fut l’emplacement d’un important atelier monétaire à l’époque mérovingienne. A cette même période, un prieuré a été construit sous le vocable de saint Silvain d’Ahun, saint martyrisé dans cette ville le 16 octobre 407. Au fil des siècles, le village d’Ahun va se gouverner lui-même grâce à des chartes promulguées entre le XIIIème et le XVIème siècle. Il se libère petit à petit de la tutelle des comtes de la Marche, qui ont une forte influence auprès du pouvoir royal en place. Au XIIIème siècle, Ahun est une des 7 châtellenies qui rendent la justice au nom du comte de la Marche ce qui montre son importance. Mais cette châtellenie est cédée par Louis XIV au duc de la Feuillade (maréchal du roi) en échange de la châtellenie de Saint-Cyr le 14 juin 1686. La commune d’Ahun a un lien fort avec sa voisine, Moutier-d ’Ahun, qui dispose d’une ancienne abbaye bénédictine sur les bords de la Creuse.

Patrimoine

La commune d’Ahun détient un patrimoine riche avec son église, trois châteaux et un viaduc ferroviaire. Tout d’abord, l'église Saint-Silvain est construite au-dessus de la crypte datant des IX-Xème siècles, qui témoigne d'un ancien temple païen abritant le tombeau reliquaire de saint Silvain, patron d'Ahun. L’édifice est en partie roman, datant du XIIème siècle, et garde un aspect extérieur plutôt épuré. A l’intérieur, les visiteurs peuvent observer une crypte du XIème. L’élégance de son chevet est marquée par sa décoration : entre les baies en plein cintre (ouvertures en forme d’arche), des colonnes rehaussées de beaux chapiteaux ornés d'animaux, d'oiseaux et de palmettes. À l'intérieur de l'église, il faut voir les superbes boiseries baroques de la fin du XVIIème siècle (qui sont semblables à celles du Moutier-d'Ahun). L’édifice renferme aussi une pietà (figure de la Vierge pleurant son fils) du XVème siècle, comprenant 6 personnages.

À environ 3km du centre d’Ahun, au village de La Chezotte, il existe un château d’aspect féodal (malheureusement fermé à la visite) mais qui mérite le coup d’œil. Ce château, datant du XVème siècle, présente un grand corps de logis quadrangulaire de 3 étages flanqué côté cour, d’une haute tour carrée et côté parc de deux tours d’angle rondes.

Le château de Chantemille datant du Xème siècle qui se situe dans la vallée de la Creuse, au milieu d’un écrin de verdure, est capable aussi bien de séduire le promeneur que l’amateur d’histoire grâce à son riche passé. Ce site a su conserver de multiples témoignages des différentes périodes.

Le château de Massenon datant du XVème siècle retient également l’attention avec de nombreux éléments font l’objet d'une inscription au titre des monuments historiques depuis le 18 novembre 1986.

Ahun possède aussi une fontaine, qui servait aux habitants du bourg, face à l'Hôtel de ville qui date des XVIII-XIXème siècles.

Enfin, Ahun est relié au hameau de Cressat par un viaduc ferroviaire, le viaduc de Busseau, inscrit au titre des monuments historiques depuis 1975. On trouve une anecdote sur son attribution de construction car injustement donnée à Gustave Eiffel. Cet édifice surplombe la Creuse avec 57 m de haut et 320 m de longueur. Il a été construit en une année entre 1863-64. C'est un viaduc ferroviaire à voie unique.

Particularités

Entouré de prés et de bois, le lycée agricole d'Ahun, surplombé par le manoir de l’ancien directeur de l’établissement, possède aussi un étang. Les élèves font passer la population du village de 1 500 hab. à plus de 2 000 hab. Le lycée est spécialisé dans les formations autour de l’eau, de la pisciculture et de la conduite d’exploitation agricole.

Ahun est une ancienne cité gallo-romaine, dont les derniers vestiges sont à retrouver dans le jardin des pierres « Jacques Lagrange ». Il est possible d’y observer les dernières traces d'Acitodunum, avec des stèles et des coffres funéraires. On remarque aussi la présence de nombreux sarcophages de l’époque médiévale ce qui permet de comprendre les rites mortuaires de ces différentes époques. Enfin, le visiteur peut voir divers éléments de patrimoine rural tels que les murs de pierres sèches, les constructions des maçons de la Creuse, leurs techniques et savoir-faire. Le verger et le potager ornemental du site devait avoir plus d’utilité avant qu’aujourd’hui. Ceux-ci sont situé à côté d’une cave et d’un puits

Circuits de randonnées

  • Circuit « de la Chezotte » : Ce circuit de 4km permet de découvrir un point de vue au hameau de Pierrefitte avec un paysage bocager typique de la Creuse, avant de retrouver le château de la Chezotte datant du XVème siècle.
  • Circuit « Nature » : Ce parcours d’une longueur de 9km part à la découverte du panorama au hameau de Pierrefitte, puis d'un parc animalier (ferme possédant des daims) à Champeaubert, avant de terminer par 2 jolis étangs à la Chassagne (appartenant au lycée agricole d’Ahun) et à Mouletas.
  • Circuit « Sur les pas des moines et des seigneurs » : D’une distance de 10 km, cet itinéraire partant du bourg d’Ahun fait profiter les visiteurs de la vallée de la Creuse « rapide et murmurante » comme le disait George Sand, écrivaine du XIXème siècle. Ce cheminement suit le cours de la rivière jusqu’au site du Moutier-d'Ahun.

En savoir plus

La commune d’Ahun est voisine des sites d’importance majeure de Creuse que sont le village sculpté de Masgot et l’ancienne abbaye bénédictine du Moutier-d'Ahun.

Pour en savoir plus sur les actualités et les évènements, rendez-vous sur le site de l’office de tourisme d’Ahun.

© Un article de Paul Dupuy - Détours en Limousin
Crédits photos : OT d'Ahun
Publié le : 24 avril 2013

Ahun, à proximité

Hôtels, restaurants, campings, fermes auberges, gîtes, meublés et chambres d'hôtes :
Nelly Matrat - Accueil Paysan

Idées de sorties à Ahun

Retrouvez de nombreuses idées de sorties entre amis ou en famille : spectacles, concerts, cinéma, théâtre, marchés, expositions.

Autres idées

Retrouvez-nous sur... Le Limousin Et aussi...
Détours en Limousin ® | ISSN 2110-5340 | Un magazine de La Petite Fabrique du Web - Éditions
Accueil | Contact | Annonceurs, passez une publicité sur le site | Votre fiche dans le carnet d'adresses | Mentions Légales
© Détours en Limousin 2006 - 2017 | Tous Droits Réservés - Reproduction interdite | Un site conçu par La Petite Fabrique du Web
L'invitation au voyage
Découvrez le cœur de la France
Mille et une visites, un patrimoine riche
Merveilleuse campagne limousine

Détours en Limousin est le site dédié aux promenades et aux lieux de curiosité du Limousin : rivières, forêts, monuments, villes, sites de mémoire...
Les passionnés de nature, de balades, de découvertes, trouveront des idées pour découvrir la région.
X

Recevoir des idées de sorties en Limousin avec la newsletter !