Un magazine de La Petite Fabrique du Web - Éditions
Espace de recherche

Parc naturel régional de la Brenne

Catégories : Autour du Limousin | Culture, musées
Localiser Imprimer Twitter Facebook Google Plus
Le Blanc, village du sud de l'Indre
Le Blanc, village du sud de l'Indre
Etang de la mer Rouge
Etang de la mer Rouge
Carnet d\
Château d'Azay-le-Ferron
Château d'Azay-le-Ferron

Situé dans le département de l’Indre, le Parc naturel régional de la Brenne s’étend sur une superficie de 1732 km² qui mêle des paysages vallonnés et boisés avec un système de bocage subsistant et un paysage surnommé "des mille étangs" où l’eau, les bois, les landes et prairies créent une véritable mosaïque. Des petites collines appelées buttons, résultent de l’érosion des grés et surplombent ce paysage qui aurait été créé par le passage de Gargantua.

Le parc, créé en 1989, est le résultat d’une mobilisation des acteurs locaux voulant garder en vie leur territoire et prônant des méthodes pour un développement local. Le parc profite de ses richesses et de son patrimoine pour se pérenniser autour du thème de l’eau et de la sauvegarde des zones humides.

Nature et paysage

Le parc de la Brenne rassemble une grande variété géologique et paysagère. On retrouve différentes entités paysagères dans ce pays où l’eau et les terres agricoles sont reines. On remarque d’une part dans le pays d’Azay, un paysage agricole fait d’un semi-bocage et d’autre part le paysage du pays blancois avec de grandes vallées creusées dans le calcaire. C’est ici la grande frontière physique entre le Poitou et le Berry. Cette entité paysagère mêle vallées rocheuses, fonds de prairies et versants boisés.

C’est au sein de ces différents paysages que l’on retrouve la richesse de la biodiversité du parc naturel régional de la Brenne. En effet, de multiples écosystèmes dans lesquels se trouvent de nombreuses espèces animales et végétales comme la Cistude d’Europe (petite tortue en voie de disparition) se mêlent autour du territoire aux milles étangs. Les nombreux points d’eau de cette zone offrent aux oiseaux migrateurs un lieu de reproduction. La quasi-totalité du parc est couverte de zones classées comme les zones de protection Natura 2000 sur les habitats des oiseaux. Il faut savoir que le parc possède 4 000 étendues d’eau de toute taille soit près de 9 000 hectares, ce qui fait de la Brenne la deuxième plus grande zone humide de France. Ce mélange de formes d’étendues d’eau permet la conservation d’une biodiversité avec des espèces de plantes aquatiques, d’invertébrés et d’amphibiens.

Histoire du territoire

Le territoire du parc de la Brenne possède une histoire riche. La relation entre l’homme et la nature est marquante et ancienne. Le bâti ancien, savoir-faire de nos ancêtres avec des maisons monocellulaires ou même des traces enfouies, témoigne de l’histoire du territoire. En effet, de nombreux vestiges enfouis ont été découverts grâce à la mise en place d’un inventaire archéologique du territoire. L’exemple le plus marquant est celui des Ferriers qui sont des sites où l’on trouve d’anciens fours pour la fabrication du fer datant probablement de l’antiquité et du moyen âge. Des recherches ont été aussi entreprises autour des étangs notamment dans les tourbières avec des carottages pour connaître le passé et l’occupation du sol. Le parc met en œuvre un système de sauvegarde de bondes traditionnelles d’étang en bois. Récemment, le parc a entrepris des fouilles sur un site gallo-romain près de Martizay.

A la découverte du PNR

Le parc possède pour commencer un patrimoine bâti riche et exceptionnel construit en calcaire et en grés allant des maisons monocellulaires aux châteaux. De nombreux châteaux datent souvent du moyen âge et ont été remaniés à l’époque moderne. Ces bâtisses comme le château Naillac au Blanc et château Guillaume à Lignac sont posées sur des promontoires au bord des vallées creusées par les rivières comme la Creuse ou l’Angin. Un autre château d’importance à visiter est celui d’Azay-le-Ferron. Cet édifice s’entoure de jardins à la française et d’un parc boisé à l’anglaise.

Le patrimoine religieux sur le territoire est considérable avec de superbes églises romanes pour la plupart comme celle de Saint-Georges-de-Ciron où à proximité, se trouve également une lanterne des morts. La plupart des églises possède un ancien prieuré. De plus, le parc abrite une abbaye, celle de Notre-Dame-De-Fontgombault avec l’une des églises les plus remarquables. Le visiteur peut profiter de visites guidées de villes comme à Le Blanc, ville d’importance. On trouve aussi des sentiers d’interprétation autour de nombreux thèmes comme la géologie ou l’histoire.

Pour le côté nature, la visite de la Maison de la nature et de la réserve permet d’observer la nature et présente de multiples animations. Le territoire propose des musées spécifiques comme sur l’histoire et la préhistoire avec l’écomusée de la Brenne au Blanc. Un parc animalier, la réserve de la Haute-Touche, est à disposition des visiteurs pour ravir petits et grands.

Pour ce qui est de ses spécialités gastronomiques, le territoire est marqué par l’élevage de charolais et la pisciculture avec notamment la carpe (en rillettes, fumée, en quenelles, frite). On trouve également comme fromage, le Pouligny-Saint-Pierre et le Valençay.

Un parc de loisirs naturels

Le parc propose des balades que ce soit à pied, à vélo, à cheval. De multiples circuits plus ou moins grands sont proposés aux amoureux de promenades. Le parc possède sur la commune du Blanc, une voie verte, ancienne voie de chemins de fer réhabilitée pour des excursions pédestres et à vélo. Grace à ses cours d’eau et ses lacs, des virées en canoës et en kayak offrent aux visiteurs une sortie autour de l’eau. La pêche est aussi l’un des loisirs les plus pratiqués dans le territoire.

En savoir plus

Informations sur le site du Parc naturel régional de la Brenne.

© Un article de Paul Dupuy - Détours en Limousin
Crédits photos : Wikimedia Commons
Publié le : 31 mai 2013

Parc naturel régional de la Brenne, à proximité

Hôtels, restaurants, campings, fermes auberges, gîtes, meublés et chambres d'hôtes :

Autres idées

Retrouvez-nous sur... Le Limousin Et aussi...
Détours en Limousin ® | ISSN 2110-5340 | Un magazine de La Petite Fabrique du Web - Éditions
Accueil | Contact | Annonceurs, passez une publicité sur le site | Votre fiche dans le carnet d'adresses | Mentions Légales
© Détours en Limousin 2006 - 2019 | Tous Droits Réservés - Reproduction interdite | Un site conçu par La Petite Fabrique du Web
L'invitation au voyage
Découvrez le cœur de la France
Mille et une visites, un patrimoine riche
Merveilleuse campagne limousine

Détours en Limousin est le site dédié aux promenades et aux lieux de curiosité du Limousin : rivières, forêts, monuments, villes, sites de mémoire...
Les passionnés de nature, de balades, de découvertes, trouveront des idées pour découvrir la région.
X

Recevoir des idées de sorties en Limousin avec la newsletter !